jeudi 14 février 2013

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe


La langue arabe imposée aux populations berbères d’Afrique du Nord est tout simplement une forme de colonisation, écrit Alexandre Martinez, jeune étudiant passionné de langues, dont tamazight.
Alors qu’il était encore en prison, l’écrivain kényan Ngũgĩ wa Thiong’o a commencé l’écriture en langue kikuyu de Pour décoloniser l’esprit, son ouvrage le plus connu, signifiant ainsi son adieu à la langue anglaise.
Par la suite, Ngũgĩ continua ce processus de décolonisation en renonçant au christianisme et à son nom anglais. Ses théories ont inspiré nombre de militants africains confrontés à la marginalisation des langues indigènes au profit de la langue coloniale.

L’Afrique tuera-t-elle Dieu ?



Et si Dieu était mort depuis longtemps en Afrique ?

Alors que le pape Benoît XVI vient d’annoncer sa démission, en Afrique et dans les diasporas africaines, athéistes, agnostiques, sceptiques ou même simples « curieux » remettent en question la parole divine.

Faut-il croire les récits qui, depuis les premiers missionnaires blancs jusqu’au pape Benoît XVI, nous présentent l’Afrique comme un puits de spiritualité intarissable ? Le continent est-il un réservoir de fidèles, le poumon de l’Eglise, une terre incorrigiblement religieuse… ?

Ils sont de différentes cultures et nationalités, vivent en Afrique ou font partie de la diaspora. Ils ont fait des études poussées, se sont souvent intéressés à la cause des femmes, des homosexuels, des minorités religieuses dans leur pays.

Il a violé sa soeur, l’a mise enceinte, puis l’a tuée pour « laver » l’honneur familial



Au Liban-Sud, un homme a tué sa sœur adolescente enceinte de sept mois afin de laver l’honneur de sa famille, selon les enquêteurs.
La radio Voix du Liban (100,5) a rapporté vendredi que le corps de Bagdad Khaled al-Issa, 18 ans, qui présentait des blessures au couteau à la tête et aux côtes, avait été retrouvé dans la région de Wazzani. Selon les enquêteurs, elle a été victime d’un crime d’honneur, son frère Jihad, 21 ans, l’ayant tuée pour laver l’honneur de la famille.

Plus tard vendredi, la chaîne LBCI a annoncé que l’enquête avait révélé que la jeune fille était tombée enceinte après avoir été violée par son frère.

vendredi 25 janvier 2013

L’EFFET D’UNE BOMBE – Selon Arte, la catastrophe de Fréjus serait un attentat du FLN


La chaîne de télévision Arte a fait une révélation surprenante, passée inaperçue, dans un documentaire allemand diffusé mardi à 22 heures. Une information reprise jeudi par Emmanuel Berretta sur son blog du Point. Selon les services secrets d'Allemagne de l'Ouest, la rupture du barrage de Malpasset, qui a fait plus de quatre cents morts à Fréjus, le 9 décembre 1959, aurait été provoquée par un attentat du FLN.

La version officielle, établie en France en 1971 par le Conseil d'Etat, privilégie la thèse de l'accident. Une faille située à la base du barrage, une roche pas assez homogène... C'est le mauvais choix de son emplacement qui a été mis en avant pour expliquer cette catastrophe quand le barrage, haut de 61 mètres, a laissé échapper 50 millions de mètres cubes d'eau qui ont déferlé dans la vallée en une vague de 5 mètres de hauteur.

mardi 2 octobre 2012

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine


Jusque-là très en retrait, l’Algérie s’est impliquée dans la crise malienne en organisant secrètement sur son sol, samedi, une rencontre entre des islamistes d’Ansar Dine et un officiel de Bamako, confirme une source contactée par FRANCE 24.
Tout plutôt qu’une intervention militaire occidentale. C’est en substance la ligne tenue par Alger depuis le début de la crise malienne. Pour trouver une issue au conflit opposant les groupes islamistes armés (qui occupent le nord du Mali depuis six mois) aux autorités de Bamako (qui réclament ardemment une intervention militaire occidentale), l’Algérie a officieusement organisé une rencontre entre des représentants du mouvement musulman extrémiste Ansar Dine et un « haut gradé » de Bamako.